Rss

Focus on : le parcours fédéral à la mouche sur la Créquoise à Offin

Offin2Un pêcheur nous confie son avis sur le parcours de pêche à la mouche sur la Créquoise à Offin. Nous le remercions pour cette initiative. N’hésitez pas à nous faire parvenir les vôtres sur les spots du Pas-de-Calais, nous les publierons 😉 ()

Petit conseil d’accès : Je recommande d’accéder au parcours plutôt par la rue de l’Eglise. Le stationnement est possible près du banc, en face de la « passe pêcheur » au dessus de la clôture.  L’accès est ainsi plus direct à l’aval du parcours et évite le passage des clôtures barbelées sur l’accès par le centre bourg. Il offre par ailleurs un site idéal pour le pique-nique du midi. A priori, le restaurant à Beaurainville est d’un très bon rapport qualité / prix, pour ceux qui veulent concilier gastronomie et pêche.

Le parcours de pêche : Accès et pêche faciles. Les postes sont marqués, avec  de nombreux radiers et beaucoup de poissons sur les plats courants et dans les virages. Les fosses sont à prospecter en nymphe. Un joli remous est à observer dans le méandre près du « pont ».

Les truites du parcours :  Je définirai le parcours «  jeune ». Les truites ne sont pas encore éduquées et  remontent sur la mouche après un raté (sauf si elles ont senti le fer). Plusieurs poissons sur un même poste, pas effarouchés après une première capture. Les poissons sont sauvages, d’une robe magnifique et d’une taille de 15 – 20 cm en moyenne (hélas pas davantage). Sur la quinzaine de poissons pêchés, 2 robes ont été observées : en majorité une robe « de rivière » et     quelques individus plus argentés et beaucoup plus gras (sur la Course, c’est plutôt cette morphométrie qui est dominante).

Les mouches du parcours : J’en ai testé 3. 2 se sont révélées plus efficaces : la Sèche : sedge chevreuil, corps en palmer et la Nymphe : imitation de mouche de mai corps blanc, thorax en oreille de lièvre, sac alaire en faisan.

Impressions sur le parcours : Parcours très agréable à pêcher, rivière magnifique, idéale pour la pêche à la mouche, à recommander aux débutants ! La pêche dans l’eau est recommandée aussi, pour éviter le dragage et les contre-courants. Les habitats sont favorables aux truitelles qui constituent l’essentiel des captures.  La pêche patrimoniale sans ardillon est indispensable pour ne pas couper le blé en herbe. Les « grosses » n’étaient pas au rendez-vous. Peut-être est-ce lié aux pêcheurs et aux conditions de pêche ou à un profil de rivière « pépinière » pour salmonidés migrateurs ou encore si précédemment selon l’historique du parcours, les plus beaux poissons ont fini à la poêle…

Morphologie du cours d’eau : Cours d’eau qui transporte, espace de liberté préservé, méandres remarquables. Très peu colmaté, ce qui est rare. Cailloux mobiles.

Nous remercions ce pêcheur pour cet avis et espérons qu’il aura su vous séduire et vous donner l’envie d’aller pêcher sur ce parcours. Si tel est le cas, rdv sur  http://www.peche62.fr/Parcours-federal-de-peche-a-la.html afin de connaître les modalités de pêche sur ce parcours !

Pour nous soumettre vos avis, lieux de pêche favoris, n’hésitez pas à nous envoyer un e-mail à

Comments are closed.