Rss

Archives for : pêche à la mouche

Entretien des parcours de pêche 2015

Qui dit printemps, dit grand nettoyage… La saison de pêche étant commencée 🙂

Du mercredi 11 au vendredi 13 mars 2015, les gardes pêche se sont donc attelés à cette mission d’entretien des parcours fédéraux.
Accompagnés du club mouche 62, 6 bénévoles en tout, Dominique et Frédéric ont réalisé un gros travail d’entretien de la ripisylve sur les deux rives de la Course et en rive droite sur les Baillons.

Comment ont-ils axé leurs travaux ?

Comme l’indique Frédéric : « Nous nous sommes concentrés majoritairement sur l’entretien de la Course, d’une part, car cela nous semblait plus nécessaire et d’autre part, de façon à inciter nos moucheurs à venir plus particulièrement sur ce parcours par rapport aux années précédentes. Cela permettrait de limiter la pression de pêche sur les Baillons. Sur les Baillons, nous avons terminé le travail entrepris par l’exploitant.
En effet, ce dernier va remettre des bovins pour pâturer (contrairement aux années précédentes où il faisait du foin).
Concernant le travail sur OFFIN, nous avons effectué des passages d’homme ( des sautoirs avec une marche), au total 3 passages ont été mis en place au milieu du parcours, 2 en rive droite et un en rive gauche.
Nous avons aussi décalé le panneau d’information qui se trouve au niveau intermédiaire du linéaire.

Merci à tous les intervenants pour ce travail.

Le résultat en photos.

P1010271 Déboisement partie amont rive gauche Course

P1010291Passage d’homme OFFIN

 P1010275Le club mouche à l’oeuvre

Apprendre ou se perfectionner à la pêche à la mouche !

Pêche à la mouche dans le Pas-de-Calais

Pêche à la mouche dans le Pas-de-Calais

Traditionnellement associée à la pêche à la truite, la pêche à la mouche séduit petits et grands par sa beauté du geste et la création des imitations de mouches. Créative et ludique, cette pêche demande toutefois de l’entraînement et de la technicité pour parvenir à leurrer les habitantes de nos ruisseaux et cours d’eau.

Afin de vous aider à apprivoiser cette technique, la Fédération du Pas-de-Calais pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique vous propose plusieurs formations gratuites. Entre sessions initiation et perfectionnement, la pêche à la mouche n’aura plus de secret pour vous !

Les prochaines dates de formation sont prévues pour :

  • Perfectionnement à Renty, le Lundi 23 juin
  • Initiation à Boulogne-sur-Mer, le lundi 21 juillet
  • Initiation à Auchy-lès-Hesdin, le Jeudi 21 août
  • Perfectionnement à Boulogne-sur-Mer, le Vendredi 29 août

Ces animations sont gratuites et ouvertes à tous (petits et grands). Pour participer, il vous suffit de vous inscrire au 06.24.18.10.08 (ou au 03.21.01.18.21) ou par mail à contact[at]peche62.fr.

Comment se déroulent ces formations ? Encadrés par un moniteur de pêche diplômé d’un brevet d’état et de pêcheurs bénévoles chevronnés de l’association Découverte Pêche et Protection des Milieux (DPPM), les participants commenceront leur journée à 9h30 par une sensibilisation aux milieux aquatiques, aux techniques de pêche et à la législation.

Après la théorie, la pratique ! En route pour une partie de pêche qui se prolongera jusque 17h00. Le matériel, les appâts ainsi que l’amorce sont fournis gracieusement par la fédération. N’oubliez pas de prévoir votre restauration pour le midi. Attention, le nombre de places est limité.

Accédez à toutes les autres formations en cliquant ici.

Nos gardes pêche fédéraux font le show !

Plus convaincant qu’un long discours, visionnez cette courte vidéo de présentation de nos gardes pêche fédéraux ! Suivez-les sur une journée de garderie à pied…

 

A venir pour la saison prochaine de nouvelles vidéos de garderie pourquoi pas embarquée cette fois 😉

Focus on : le parcours fédéral à la mouche sur la Créquoise à Offin

Offin2Un pêcheur nous confie son avis sur le parcours de pêche à la mouche sur la Créquoise à Offin. Nous le remercions pour cette initiative. N’hésitez pas à nous faire parvenir les vôtres sur les spots du Pas-de-Calais, nous les publierons 😉 (fdaappma62@gmail.com)

Petit conseil d’accès : Je recommande d’accéder au parcours plutôt par la rue de l’Eglise. Le stationnement est possible près du banc, en face de la « passe pêcheur » au dessus de la clôture.  L’accès est ainsi plus direct à l’aval du parcours et évite le passage des clôtures barbelées sur l’accès par le centre bourg. Il offre par ailleurs un site idéal pour le pique-nique du midi. A priori, le restaurant à Beaurainville est d’un très bon rapport qualité / prix, pour ceux qui veulent concilier gastronomie et pêche.

Le parcours de pêche : Accès et pêche faciles. Les postes sont marqués, avec  de nombreux radiers et beaucoup de poissons sur les plats courants et dans les virages. Les fosses sont à prospecter en nymphe. Un joli remous est à observer dans le méandre près du « pont ».

Les truites du parcours :  Je définirai le parcours «  jeune ». Les truites ne sont pas encore éduquées et  remontent sur la mouche après un raté (sauf si elles ont senti le fer). Plusieurs poissons sur un même poste, pas effarouchés après une première capture. Les poissons sont sauvages, d’une robe magnifique et d’une taille de 15 – 20 cm en moyenne (hélas pas davantage). Sur la quinzaine de poissons pêchés, 2 robes ont été observées : en majorité une robe « de rivière » et     quelques individus plus argentés et beaucoup plus gras (sur la Course, c’est plutôt cette morphométrie qui est dominante).

Les mouches du parcours : J’en ai testé 3. 2 se sont révélées plus efficaces : la Sèche : sedge chevreuil, corps en palmer et la Nymphe : imitation de mouche de mai corps blanc, thorax en oreille de lièvre, sac alaire en faisan.

Impressions sur le parcours : Parcours très agréable à pêcher, rivière magnifique, idéale pour la pêche à la mouche, à recommander aux débutants ! La pêche dans l’eau est recommandée aussi, pour éviter le dragage et les contre-courants. Les habitats sont favorables aux truitelles qui constituent l’essentiel des captures.  La pêche patrimoniale sans ardillon est indispensable pour ne pas couper le blé en herbe. Les « grosses » n’étaient pas au rendez-vous. Peut-être est-ce lié aux pêcheurs et aux conditions de pêche ou à un profil de rivière « pépinière » pour salmonidés migrateurs ou encore si précédemment selon l’historique du parcours, les plus beaux poissons ont fini à la poêle…

Morphologie du cours d’eau : Cours d’eau qui transporte, espace de liberté préservé, méandres remarquables. Très peu colmaté, ce qui est rare. Cailloux mobiles.

Nous remercions ce pêcheur pour cet avis et espérons qu’il aura su vous séduire et vous donner l’envie d’aller pêcher sur ce parcours. Si tel est le cas, rdv sur  http://www.peche62.fr/Parcours-federal-de-peche-a-la.html afin de connaître les modalités de pêche sur ce parcours !

Pour nous soumettre vos avis, lieux de pêche favoris, n’hésitez pas à nous envoyer un e-mail à fdaappma62@gmail.com