Rss

La carte de pêche si chère que ça ?

Avec ce début de saison revient la même chanson… Fini je n’achèterai plus ma carte de pêche, elle coûte trop chère…  Trop chère ? Et pourtant… Comparons ce qui est comparable.

La pêche de loisir « nationale » revient actuellement à 95 euros grâce à la carte interfédérale. Petite dernière née au sein de la Fédération nationale, cette carte est issue du constat qu’il était nécessaire d’aboutir à un « produit » (même si le terme n’est pas le plus approprié puisque la pêche est avant tout une passion) national pour une pêche simplifiée partout en France. En effet, historiquement la pêche était gérée par des associations qui géraient elles-mêmes une petite portion de territoire. Mais aujourd’hui le pêcheur se met au vert et veut voir du paysage en allant pêcher sur les territoires voisins. Mais voilà difficile d’accorder ses violons. C’est pourquoi des accords ont commencé à voir le jour via le terme « réciprocité ».  Grâce à la réciprocité, le pêcheur n’est plus limité au territoire de son association de pêche mais peut également se rendre sur celui des associations qui ont adhéré à la réciprocité. Ainsi on se rapproche ainsi d’une carte “nationale” qui permet de pêcher dans 88 départements pour 95€.

Attachés à votre département, vous allez me dire que vous ne souhaitez pas sortir du Pas-de-Calais ? Prenez alors une carte de pêche dans une association réciprocitaire sans l’option « nationale » votre dépense se réduira à 70€ .

Un peu de mathématiques : en sachant que vous avez la possibilité de pêcher 1ère et 2nde catégorie réunie environ 275 jours par an, vous dépensez donc au plus 35 centimes par jour pour la licence de votre loisir. Il ne faut pas oublier que ces 35 centimes par jour vous participez à la location des cours d’eau, à la participation à la recherche scientifique sur les comportements, stocks… des poissons de nos cours d’eau, l’entretien et la restauration de ces cours d’eau…

Pour aller plus loin, avez-vous regardé les tarifs appliqués par les autres fédérations ou clubs sportifs ? Si la licence seule revient parfois qu’à une 30aine d’euros, elle ne comprend pas la mise à disposition d’un terrain pour pratiquer le sport choisi (je pense notamment aux terrains de tennis, football…).

Il ne faut pas oublier également qu’en achetant votre carte de pêche vous adhérez à un grand réseau de passionnés souvent bénévoles qui font fonctionner les associations et vous proposent de nombreux services annexes : conseils, concours, journée thématique et même journée d’initiation gratuite.

Bref, pour ma part cette année, je reprendrai ma carte de pêche !

Comments are closed.